Fermeture pour 21h…Comment ne pas avaler le poisson avec ses arêtes ?

Yogalab cours de hatha yoga à crécy la chapelle

« J’aime/ J’aime pas »

Je répète à l’envie, à qui veut l’entendre, que le yoga nous invite à quitter le monde fermé du « j’aime/ J’aime pas » pour nous pousser à « observer ce qui est » quelque soit le confort ou l’inconfort de la situation.

Nous y voici !

Fermeture pour 21h… !

YogaLab compte six semaines d’existence et nous voilà déjà confronté aux difficultés liées au Covid-19. Fermeture pour 21h…Cela impacte donc 3 soirs de cours dans la semaine. Pour une petite salle comme la nôtre, c’est un coup dur.

Comment fidéliser des élèves fraîchement arrivés s’il faut déjà baisser le rideau ? Comment attirer de nouvelles inscriptions pour faire grandir notre petite communauté de yogi si les portes sont closes aux heures où l’on rentre du boulot ?

Voilà les questions qui tournent dans ma tête depuis mercredi soir.

Et je pense à toutes celles et à tous ceux qui sont impactés par cette nouvelle…

Attachement & Aversion

Mais revenons à la notion du « j’aime/j’aime pas ». Cela nous parle « d’attachement »  (RAGA) et « d’aversion » (DVESHA) qu’on retrouve dans le Bouddhisme et que les Yoga Sutra énoncent (YS II,3) sous le terme de KLESHA :

  • Incapable de voir les choses telles qu’elles sont vraiment,
  • je m’enferme dans mes certitudes.
  • Attaché à mes convictions (RAGA : ça doit être comme ça ! impossible que ce soit autrement !),
  • je rejette avec force tout ce qui est autre (DVESHA).
  • Je refuse le changement, m’empêchant ainsi de mieux me connaître, de me guérir et d’évoluer.

S’adapter ?

« Couvre-feu » à 21 heures, disent-ils !!! Dur, dur. On ne peut  pourtant pas refuser de voir la vérité en face… !  

Comment s’adapter aux changements ? Comment ne pas céder au découragement et ne pas être pétri d’inquiétude ?

  • Ce qui arrive aujourd’hui était impensable hier.
  • Si j’arrive à défaire l’étau de mes attachements et de mes aversions, je peux sans doute découvrir toute l’opportunité créative de la situation.

Après tout l’adaptabilité, c’est la vie !

Avec détermination… !

Dans la pratique du Yoga, une notion revient souvent. C’est celle de la détermination. Être déterminé à pratiquer quelque soit mes progrès ou la situation. Pratiquer jour après jour avec détermination me met dans la situation de celui et de celle qui agit et non dans la position de celui/celle qui subit et accepte d’avaler le poisson avec les arêtes (masques et gel hydro en prime !).

  • Face à l’imprévu, l’insensé, l’inquiétude, la souffrance, je suis déterminé(e) à agir. Cette période de vie bousculée est une opportunité de croissance. Je choisis d’être créatif et en mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *