Comment pratiquer le Yoga aussi bien sinon mieux (sans aller en cours) ?

yogalab cours de yoga à crécy-la-chapelle

Lors de la « première vague » de Covid-19, j’ai fait partie des irréductibles gaulois qui refusaient le « zoom à gogo ». D’abord pour mes enfants de 2 et 5 ans et ensuite pour la pratique du yoga.

J’ai suivi un cours en ligne, une fois, histoire de me faire une opinion, basée sur mon expérience. Indispensable pour la yogini que je suis ! Et j’ai rapidement compris que ce n’était pas pour moi :

  • Le prof en mini sur l’écran, avec une image et un son souvent passable voire médiocre,
  • Le torticolis en sortant de la pratique, car suivre un cours sur écran demande de se contorsionner un peu,
  • Les enfants qui hurlent à côté, tambourinant à la porte…
  • L’essentiel n’était pas là : l’énergie du groupe ne prend pas par écrans interposés et les corrections détaillés et individualisés du prof ne peuvent pas être pertinentes alors que c’est justement cela qui fait l’intérêt d’un cours guidé !

Le cours sur Zoom : JAMAIS DE LA VIE

Et puis le préfet de Seine-et-Marne a publié hier, 17 octobre, un décret qui annonce la fermeture de notre petite salle pour les semaines à venir. Il n’y a hélas pas matière à discuter. Le texte est suffisamment explicite. Donc, il faut s’adapter.

OK pour s’adapter mais à une condition : que l’adaptation profite à tous.

S’adapter pour proposer quelque chose de passable ou de médiocre, non merci.

S’adapter et inventer une nouvelle façon de pratiquer le yoga, oui.

Le 18 octobre, jour où je vous parle, ne sera pas le jour de la désolation et de la colère, le 18 octobre sera le jour de l’action : j’apprendrai à monter mon petit studio vidéo dans ma petite salle de Crécy-la-Chapelle !

S’adapter et témoigner qu’on peut « résister » par l’action non violente (ahimsa).

Et les idées ne manquent pas pour adapter notre pratique du yoga et continuer à faire exister notre petite communauté d’apprentis yogis.

En plus des cours en ligne (Hatha yoga, Yoga prénatal, Méditation, Yoga doux), vous allez pouvoir bénéficier de « mini-formations à télécharger », des « capsules vidéo » pour reprendre l’expression à la mode dans le milieu, qui permettront à chacun et chacune de trouver matière à nourrir sa pratique.

Grâce à ce format, nous aborderons des thèmes et des techniques qui ne sont pas toujours abordés en cours, faute de temps, mais qui vous permettront d’acquérir les outils concrets de la pratique autonome du yoga !

Donc, restez connectés, dans quelques jours, vous aurez le programme !

Namasté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *